mercredi 29 novembre 2006

L'intimidation qui vole la liberté

Je sais, j'ai négligé mon Espace. Il y a plusieurs raisons. D'abord mon Espace a été pris pour cible par des gens peu respectueux qui ont utilisé mes écrits, dont un où je donnais le prénom de ma copine pour essayer, du moins affirmer de planifier, menacer, de la contacter pour y raconter ce qu'il pensaient de moi, un gars sans problèmes dans la vie et qui malgré quelques écrits dans les journaux, un forum (Radioréveil) et quelques collaborations à la radio, qui essaie juste de gagner sa vie honnêtement dans un travail qui n'a rien à voir avec la vie publique. Ces gens ne me connaissent pas, je leur ai juste déplu à un moment donné... et ils ont décidé que je leur devais quelque chose. La peur m'a fait fermer l'accès à mon Espace à part à ceux qui sont sur ma liste MSN. Je viens de réouvrir l'accès à tous.

J'ai usé de ma liberté d'expression, ça a déplu, et j'ai eu peur qu'on manipule mes proches. Ma relation avec ma copine était récente, donc pris par cette menace, je l'ai informée de la situation.

Tout cela est derrière, il n'y a pas eu de conséquences.

Il y a plusieurs façons de nuire à la liberté d'expression des gens. À certains endroits on les tue, à d'autres, on fait de l'intimidation.

L'autre raison était que je manque de temps et d'inspiration. Malgré tout, j'ai eu deux articles dans le journal de Québec ces deux dernières semaines, un sur l'absence de débat sur Kyoto, l'autre sur les commentaires inquiétants du chef de police de Québec...

Je me suis promené cet automne, brûlé pas mal d'essence sur les routes du Québec entre Gatineau, Ottawa, Montréal, et Rimouski.

Archives du blog