dimanche 4 novembre 2007

La vérité vraie au sujet de la vérité sur la réalité réelle du 11 septembre 2001 : "Ça l'air que..." Dans nos bons médias

Douter est un signe d'intelligence, mais peut aussi être un signe de quelqu'un qui est complètement paranoïaque. Les conspirationnistes du 11 septembre se basent sur une méfiance que nous avons face à la première puissance mondiale, en empruntant tout ce qu'ils peuvent emprunter pour manipuler la masse par leur point faible et nous amener sur le terrain de la haine. Tout est récupérable dans cette guerre de l'information qui a lieu dans les médias d'Europe et du Canada, particulièrement au Québec... En fait, partout où l'anti-américanisme et l'anti-capitalisme dispose d'un terrau fertile.

Ça tombe trop droit

Pour certains conspirationnistes, il est certain que les 110 étages du WTC sont tombés suite à une destruction planifiée. Pourquoi? Ça tombe trop bien, il aurait fallu que ça tombe comme un arbre, un gros sequoia que l'on abat avec une scie à chaîne "Stihl". Pourtant, n'importe qui avec un peu de logique et d'information comprendra que ce qui cause l'effondrement des tours c'est le poids qui ne peut plus être supporté par la structure, dans les étages du haut, la gravité fait tomber les trucs de haut en bas. Dans sa chute cahotique les deux tours ont brisé les édifices autour. Sur place quatre ans plus tard, j'ai constaté qu'au bas d'un édifice pas encore réparé, que le revêtement et la structure étaient gravement endommagées. Il n'y a rien dans la chute des tours qui discrédite les rapports rendus publics sur les causes de l'effondrement des édifices... et tout le monde ont vu les deux avions en passant.

Un missile dans le Pentagone?

Pure folie! Vous avez des gens à des milliers de kilomètres de là, qui n'ont peut-être jamais mis les pieds à Washington autour du Pentagone, qui sont convaincus que les témoins sur place en heure de pointe le matin n'ont pas vu ni entendu d'avion. Ils veulent croire absoluement à quelquechose d'autre. À cause que la zone est interdite de vol, on se dit qu'aucun avion n'aurait pu parvenir à sa cible. On oublie que personne n'avait imaginé, à part les organisateurs de cette journée, foutre des aussi gros avions, aussi rapides, dans des édifices. Une interdiction de vol touchera surtout les petits avions privés, que les gros porteurs qui suivent des routes qui n'empruntent évidemment pas le ciel du Pentagone, de la maison blanche et du Capitole. À cause qu'on a pas assez vu de débris, il y a nécessairement complot. Savez-vous de quoi ça l'air un avion qui pique du nez sur des milliers de mètres de haut à 900km/h dans un champ en Pennsylvanie? Ça ne ressemble surement pas à l'avion d'Air France qui crash au bout d'une piste à Pearson. L'angle de l'impact, la vitesse de l'impact, et la cible de l'impact détermineront ce qui va rester comme débris. Rien de mieux pour alimenter Jos Connaissant que les symboles que représentent le Pentagone, la CIA, le FBI, et la présidence des États-Unis.

La religion du pétrole

L'or noir est partout dans la tête des fouille-complots qui ne vont jamais sur les lieux du crime. Selon eux, l'Afghanistan est rempli de pétrole. Le seul hic, c'est qu'il y en a pas. Ce n'est pas parce que dans un pays les gens crient dans des hauts-parleurs du haut d'un minaret, que les hommes sont barbus, que les femmes sont cachées sous une toile noire, qu'il y a de l'or noir sous leurs pieds. Pour nos imaginatifs, la seule raison pourquoi les Américains et leurs amis sont en Irak, c'est le pétrole... Bien sûr en Irak il y a du pétrole. Un jour c'est pour avoir le pétrole à meilleur prix, pour le voler au peuple irakien, l'autre jour c'est pour faire monter le prix du baril pour que les autres puissent moins en acheter. Pourtant l'Irak vendait déja du pétrole légalement en échange de vivres et de médicaments avant 2003, mais en arrière, une partie était détournée, pour le profit personnel du dictateur en place, et pour garnir les réservoirs de pays Européens qui étaient contre l'invasion de 2003. Qui a donc volé le peuple irakien? Les gens qui suivent l'actualité ont entendu parler du scandale de la contrebande de pétrole en Irak, que certains ignorent plus ou moins volontairement.

Avec tout ça, partout vous avez des gens avec des troubles d'équilibre personnel qui vous diront que l'histoire officielle ne tient pas. "Regardez Bush, c'est certain qu'il nous ment, il a menti sur les armes de destruction massive". La conspiration serait donc, implicitement vraie.

Comment peut-on accuser de mensonge ceux qui affirment qu'il y avait des armes de destruction massive en Irak avant 2003, parce qu'on en a pas trouvé après mars 2003? Si on accusait de la même façon des gens ici d'actes criminels, sans preuves, sans procès, on appellerait ça de la diffâmation. Il existe des preuves documentées qu'il y a eu usage d'armes de destruction massive en Irak contre des populations civiles, et il n'existe pas de preuves qu'il y en avait plus. On a tendance à oublier que le régime irakien d'avant 2003 a rempli des fosses de milliers de personnes. Les gens qui suivent l'actualité ont entendu parler des soupçons que la CIA a ouvertement partagé au sujet de convois vers la Syrie en janvier 2003...

L'ONU l'utime argument

Les États-Unis ont défié l'ONU en allant en Irak en mars 2003. Ça aussi on entend souvent ça. L'ONU s'est retirée du Rwanda en plein génocide. L'ONU n'a rien fait pour contrer Milosevic avec sa politique de nettoyage ethnique en Bosnie et au Kosovo, il a fallu à ce moment que Clinton avec l'OTAN aie au-devant de l'ONU encore une fois inefficace, pour bombarder Belgrade. L'ONU n'a rien fait jusqu'à maintenant au Darfour, on regarde le mal se produire. L'ONU a envoyé un émissaire en Birmanie, encore une fois pour mieux ne rien faire et prouver son efficacité. L'ONU est un éléphant blanc, avec des pays criminels qui disposent d'un droit de veto au conseil de sécurité, assurant que rien ne puisse être fait de concret. Pourquoi l'ONU est donc tant cité dans leur argumentaire?

Qui manifestait pour la paix au printemps 1999 contre les frappes de l'OTAN sur les Serbes? Le même noyau dur qui aujourd'hui a trouvé son démon en George W. Bush, et qui manifeste toujours avec de nouveaux amis. Les mêmes qui traitent Nicolas Sarkozy de "nazi" alors qu'il est fils de juif et d' immigrant en France. Le mensonge grossi, on est maintenant plus nombreux à le croire, et des gens supposément intelligents racontent des énormités sur la place publique dans nos médias.

Mentir parce qu'il y a des mensonges

Ce n'est pas parce que JFK n'a pas été tué par Oswald en 1963, que Al Qaida sont nos amis pour autant. Je m'explique: Ce n'est pas parce qu'un gouvernement se trompe, ou peut mentir à des fins électoralistes qu'il ment sur tout et tout le temps. Quel pays a un gouvernement qui ne ment jamais? D'ailleurs dans les théories anti-américaines on dénote une série d'incohérences, la même personne qui dit que Bush est un idiot, vous dit que Bush est assez malin pour être à la tête de tous ceux qui nous dissimulent la vérité, et nous embarquent dans la guerre aux terroristes jusqu'en Irak afin de servir le fameux "complexe militaro-industriel". Une réalité que l'on oublie souvent, c'est que George Walker Bush est plutôt un homme ordinaire, et un des chefs d'état disposant d'une richesse personelle des plus modestes. Il est plus près du gars ordinaire du Texas qui va au stade le dimanche en pick-up Ford, que d'un comploteur milliardaire assoiffé du sang des pauvres. Son rapport d'impôt est rendu public à chaque année... Jacques Chirac, Paul Martin et Jean Chrétien ne peuvent pas en dire autant.

Ce qui me revient souvent quand j'y pense, c'est qu'on refuse de constater qu'une frange nombreuse du monde islamique déteste autant l'occident, que les nazis détestaient les juifs, assez pour vouloir en tuer le plus possible. Ce refus est assez répandu et empêche l'occident de se défendre. Regardons toujours qui parle, les extrêmes et toujours les mêmes, les imams intégristes qui fraudent l'immigration présentés à la télé comme étant LA voix des musulmans canadiens, pendant que plusieurs crient à l'imposture. On a beaucoup de pourfendeurs du pseudo complexe "militaro-industriel". L'argumentaire est le même que les gens qui se promènent avec des drapeaux communistes dans les rues lors de manifestations "pacifistes", le même qui alimente les groupes d'extrême-droite négationnistes de la Shoah. Les emprunts de gros mots servent les groupes les plus dangereux, y compris nos ennemis terroristes. On banalise les pires atrocités, de façon malhonnête on colle tous les maux à l'Amérique, la démocratie, le capitalisme. Les mêmes qui détestent la richesse de l'Amérique sont ceux qui veulent sa destruction par et pour les pauvres... Alors que les architechtes du terrorisme, Oussama en tête, sont des riches à craquer venant de pays ultra-riches comme les Émirats Arabes Unis et l'Arabie Saoudite.

Donc je vous demande pourquoi notre haine de l'Amérique que l'on constate tous les jours dans nos médias propose des réflexes primaires pour manipuler la masse qui comporte beaucoup d'éléments prêts à croire n'importe quoi sauf la réalité? Faut-il vraiment haïr nos voisins pour mieux définir ce que nous sommes? Car cette désinformation, ces nombreuses déformations de la réalité, ces raccourcis intellectuels ne servent que la haine.

Vous dites que l'Amérique est le problème? Vous passez vos temps libres à chercher de votre sous-sol ce qu'aucun journaliste crédible de Washington, New York, Londres a trouvé? Je ne veux même pas vous entendre, comme les négationistes et/ou révisionistes de l'histoire que vous êtes: Des crétins.

Archives du blog