lundi 31 octobre 2011

À propos des "indignés" du Québec

Beaucoup d'électeurs de Québec Solitaire parmi cette foule TRÈS MODESTE... ne représentant PAS DU TOUT le 99% de la population qu'ils prétendent représenter. Si plusieurs ont questionné la cohérence des "indignés" aux États Unis, ici, la télé-fonctionnaire a endossé leur cause. (source photo: Page Facebook "Occupons Quebec" )
Envoyé à la journaliste Nicole Germain de Radio-Canada Québec, suite à un reportage diffusé jeudi le 27 octobre, à l'édition du Téléjournal de Québec à CBVT-TV 18 heures.
 
J'ai visionné cet autre reportage complaisant avec ces "indignés" de "Occupons Québec".

Le téléspectateur que je suis, demeure avec des questions...

Vous parlez "d'étudiants"... qui n'ont pas de cours? Qui paient les cours qu'ils passent à l'école buissonnière du Parc Saint Roch au lieu d'être en classe?

Les autres, sont supposément sans emplois dans une ville qui a 4% de chômage... mais n'en cherchent pas... c'est totalement exclu pour eux de mettre des beaux vêtements, se faire couper les cheveux et aller vendre des chaussures au centre d'achat, lieu de culte de la "satanée société de consommation", dont ils sont aussi dépendants par la bande.

Non... ils font du camping et "refont le monde"... rêvant de la société sans effort ou tout est gratuit.

C'est bien beau refaire le monde... mais c'est bien mieux avec une réelle compréhension du monde et avec une certaine expérience de la vie, et ça se passe au travail.

Ces cigales qui chantent tout l'automne ont en plus besoin de nos dons!

La fourmi que je suis est fort indignée de leur attitude, le téléjournal venu, de la tolérance de la ville, et de la complaisance de votre reportage, qui en passant j'ai aussi payé.

Si moi, je veux faire du camping au Parc Saint Roch ou ailleurs en ville... je serai délogé par la police, et j'aurai une contravention. Peut-être que je serai amené en psychiatrie... À moins de le faire pour une cause portée par des journalistes, "fonctionnaires de la vérité".

Ouais, indigné est le bon mot, mais je le suis dans mon salon.
 
***
Madame Nicole Germain a cela en commun avec les "indignés"; elle tire ses revenus du travail des autres par les taxes et impôts prélevés par l'état. Cela explique probablement sa sensibilité à la "cause".

dimanche 9 octobre 2011

Steve Jobs visionnaire et... gourou?

Il a lui aussi déja porté le veston-cravate
Définitivement que Steve Jobs était un visionnaire de génie... même si plusieurs esclaves du marketing Apple, et des porte-paroles bénévoles de Apple un peu partout, lui ont attribué beaucoup de choses qui ne sont pas si vraies, disons que l'on peut en discuter, à moins d'avoir à affronter un croyant de la pomme avec qui il est impossible d'échanger.

Le bug avec la réaction de son décès cette semaine, une chose triste qui était attendue depuis un certain temps après près de 8 ans de maladie, c'est qu'on est entré une fois de plus dans le culte de la personnalité, et même dans la mythomanie 2.0, le délire collectif médiatique multi-plateforme... franchement écrasant.

Le marketing de Apple est tellement efficace chez plusieurs, qu'ils sont prêts à se chicaner, et crier des bêtises, tweeter des "Vos gueules" (comme Nicolas Lacroix du FM93)...

Pourquoi le marketing du Apple de Steve Jobs est si efficace dans une tranche des consommateurs? D'ailleurs, c'est surtout ceux qui sont prêts à débourser plus pour se procurer un produit pour la marque, outre ses qualités, outre que ce n'est pas nécessairement le meilleur rapport qualité-prix... C'est parce que c'est IDÉOLOGIQUE, quasiment religieux. Je ne pense pas du tout exagérer ici.

Bien qu'à la tête d'une entreprise ultra-richissime, plus riche que bien des pays, bien que Apple a aussi des travers anti-concurrentiels que la secte Apple elle-même a reproché longtemps à Microsoft... Apple représente une sorte d'anti-impérialisme, même si c'est en réalité un empire.

Steve Jobs aura été un génie de l'interface, de l'intégration des technologies déja existantes et son succès en est un surtout de marketing.

Pour avoir changé nos vies... c'est très discutable. Le net a changé nos vies... le smartphone a rendu plus mobile le net, mais à la fois l'internet, le cellulaire, et l'internet sur le cellulaire, existaient déja avant le iphone et ne sont pas des "inventions" que l'on doit à Steve Jobs.

Contrairement à la croyance, le iphone n'est pas le type de smartphone dominant, ni le premier. Dans les dernières années plusieurs constructeurs ont adopté la plate-forme concurrente de Google, qui ensemble ont une part de marché plus grande que le iphone de Apple. La même chose pourrait se produire avec les tablettes. Malgré le marketing efficace, le chef de file, Apple qui crée le nouveau standard, fini par être submergé par la vague des "imitateurs" qui offrent un meilleur rapport qualité-prix.

J'ai lu ou entendu quelque part qu'une étude auprès de fans de Apple avait révélé que de montrer le logo de la pomme croquée à ce public déclenchait les mêmes réactions au cerveau, activait les mêmes zones au scanner, que de montrer une icône religieuse à quelqu'un de très croyant.

Je n'ai pas de difficulté à le croire.

C'est là tout le génie de Steve Jobs, d'avoir créé un culte, d'avoir su si bien exploiter le potentiel de ses produits par un marketing aussi efficace, auprès d'un public qui parfois... inquiète.

Pour aller porter des chandelles à la porte d'un magasin très lumineux et blanc... ça me fait craindre ce type de marketing. C'est peut-être pour ça que je n'ai jamais acheté un produit Apple (bien que j'en ai essayé plusieurs).
L'effet d'entrainement... et un résistant.

La très efficace campagne de publicité "PC vs Mac" était quand même caricaturale
 ***

Archives du blog