dimanche 20 octobre 2013

Libre incohérence, incohérence libérée

Après des "pas fins" libérés de prison suite à des enquêtes internationales pour terrorisme, le deuxième groupe le plus convaincu, plus que la gauche divisée à ce sujet, groupe plutôt agressif contre la charte Drainville, provient d'une frange (j'espère que ce n'est qu'une frange) de la droite dite "libertarienne" québécoise.

Certains d'entre eux étaient impliqués à l'ADQ lors du débat inachevé des accommodements dits raisonnables (en réalité, on se souviendra, déraisonnables).

Normalement être "accommodant", ne devrait pas signifier que l'on devient une carpette.

Suis-je reconnu comme étant un nationaliste porté sur "l'identitaire"?

Oui, cette charte est mal nommée. Le Québec a besoin d'une charte de laïcité, d'un code de conduite dans la fonction publique... Mais si je lis les 5 points de la proposition Drainville, je suis d'accord à 100%, 5 sur 5. Pourquoi donc je m'opposerais sur le fond à cause de la forme?

Avec l'entrée du PQ avec la charte promise en élections l'an dernier, à l'époque le dossier de la très "xénophobe" Djemila Benhabib qui n'a pas été élue à Trois Rivières, et maintenant avec l'ex de Radio-Canada Bernard Drainville comme porte-flambeau, on fait maintenant face à une diarrhée d'âneries qui propulse son jus jaune grâce à des turbo-jets.

Être POUR la "charte" reviendrait à être CONTRE la liberté, pour l'intégrisme athéïste communiste, être ami avec Pauline et Bernard, être xénophobe, ou pire, affecté de cette maladie inventée par des ayatollahs en Iran coupeurs de mains et de têtes, grands soutiens au terrorisme, "l'islamophobie".

Je n'aime pas le chou-fleur, j'ai donc peur du chou-fleur. Je n'aime pas Céline Dion, je suis donc "Célinedionophobe". Si je suis inquiet de voir l'avancement de la société libérale occidentale et égalitaire hommes-femmes être compromise par des avancées de l'islamisme, et des propositions d'application de la charia dans ma ville, mon quartier, je suis donc "islamophobe"... "parce qu'ils l'ont dit à tévé".

Pas besoin d'y penser et de s'interroger, on a une réponse facile pour tout: Oublie le psy, consultes un imam ou un prêtre, c'est bien mieux.

Pour ne prendre qu'un exemple de cette diarrhée qui dure depuis un peu plus d'un mois, je pourrais citer un de mes préférés, maintenant dans sa radio internet, qui, il y a une dizaine d'années, peut-être un peu plus, alors à la radio FM de Québec à la tête des cotes d'écoute, déplorait être accueilli en revenant de voyage à Toronto par un douanier en turban: "Qu'est-ce qui se passe? Suis-je bien à la maison?"

Est-ce que je dois comprendre que l'imposition d'une doctrine, d'une fatwa, par la papesse Johanne Marcotte a apporté un peu de "bon sens" à ce "grand penseur" de la droite québécoise?

Tellement d'ironies... 

Aujourd'hui, le douanier ou le policier de la GRC en turban, c'est bien correct, la femme musulmane qui ne porte "qu'un bout de tissu qui ne veut rien dire" est "libre de le faire". Aujourd'hui ceux qui portent l'ancien discours pro-uniforme dans l'exercice de l'autorité douanière ou policière, et pro-neutralité de l'état, sont passibles des insinuations malfaisantes que j'énumérais un peu plus haut. On te compare même à Hitler, pour faire un point Godwin, le dictateur, auteur à succès le plus lu par les impositeurs du voile de la misogynie islamiste, en passant... (Cours aux apprentis: avant d'argumenter, prends ton idée d'argument et tente de le réfuter pour voir s'il tient la route).

Moi j'y vois une incohérence de plus, résultante d'un attachement à une idéologie, qui fait que l'idéologie peut maintenant permettre de sauver cette énergie jadis dépensée à penser inutilement. Pourquoi penser, si l'idéologie répond à tout? Économiser l'énergie de la réflexion sauve-t-elle de flatulences qui nuisent tant à l'atmosphère? On devra mettre un scientifique là-dessus...

C'est d'ailleurs ce que la plupart des fondamentalistes religieux se disent... penser c'est mal: Lis le grand livre des vérités, tout y est. Mieux, on va lire le livre à ta place, et on te dira quoi faire. Porte le voile femme, être inférieur, même si ce n'est pas dans le livre qu'on a tout interprété pour ton plus grand bien.

Si tu ne portes pas ce voile, c'est une justification pour te violer, parce que t'es cette tentatrice impure qui nous montre cochonnement ses cheveux.

Tout cela n'a aucune importance pour la papesse Marcotte, celle pour qui j'avais de l'estime depuis "Illusion tranquile", mais qui verse maintenant dans l'illusion du fondamentalisme. Pour elle, tout se limite au rôle de l'état... une vision à courte vue, encadrée par des oeillères. Donc pas de problèmes au voile dans les écoles pour la prof d'ECR? Et si je suis un employeur privé, la Commission des droits de la personne va m'imposer que mon employé pourra refuser l'uniforme que tous les autres portaient. Si je suis propriétaire de logements, je ne pourrai rien faire devant la Régie du logement contre un locataire qui demande une dérogation aux règles qui s'appliquent à tous les locataires...

Et surtout, comment le Québec pourra un jour prendre en mains ses finances publiques, exploiter ses richesses naturelles, en finir avec les peines bonbon données aux criminels, S'IL EST IMPOSSIBLE D'IMPOSER UN SIMPLE CODE VESTIMENTAIRE AUX EMPLOYÉS DE L'ÉTAT?

Il n'y a pas si longtemps, on déplorait que des manifestants étaient masqués... maintenant on se bat pour la "libre expression" d'un employé de la fonction publique au travail qui pourra nous imposer son carré rouge ostentatoire.

Je suis agnostique: La superstition religieuse ne m'intéresse pas, mais je devrais endurer qu'une employée de l'état que je paie par mes taxes et impôts, m'impose sa croyance. Je devrais être obligé d'accepter une place en garderie à 7$ pour mon enfant, que je dois confier à une fondamentaliste de l'islam, qui doit impérativement cacher ses cheveux, des valeurs totalement opposées à celles de ma famille, sinon je suis "islamophobe". Les victimes d'actes pédophiles de prêtres catholiques (vous savez, eux ils n'aiment pas les femmes), doivent tolérer la croix ostentatoire du "roi des juifs" crucifié et sanguignolant, au cou du préposé lors d'un renouvellement de permis de conduire pour rappeler qu'on ne doit pas dénoncer parce que les défenseurs de l'église sont partout, même au ministère de la justice.

Je ne m'attarderai pas sur cette gauche pseudo-féministe dite "inclusive" aujourd'hui, parce que ceux qui sont lucides comme moi savent que ces groupes sont infiltrés de femmes voilées. Québec Solidaire, telle un animateur de radio qui regarde les photos du journal et ne lit que les titres, fait preuve d'une incohérence remarquable. Après avoir milité pour le compte de dictateurs-assassins au sein de l'OMPI, kamarade Khadir joue maintenant le jeu de ses anciens ennemis, les islamistes.

Je suis vraiment choqué, et je me sens trahi. Ce n'est pas tant contre les gauchistes ou les fondamentalistes religieux que j'ai de la colère... C'est plutôt contre la droite fondamentaliste et irréfléchie que je suis fâché. Elle a pactisé avec les fondamentalistes religieux, des ennemis historiques notoires des libertés individuelles. J'ai pris des notes, je m'en souviendrai longtemps Madame Marcotte.

Archives du blog