dimanche 23 mars 2014

Une "nacelle" pour les illuminés

On parlera de campagne électorale au Québec une autre fois... ce n'est vraiment plus intéressant. Si le Parti québécois avait été sérieux avec la charte, il aurait accepté un compromis avec la CAQ, et cela aurait été adopté. Fin du dossier... fort probablement.

Ce qui m'intéresse ces jours-ci, même ce qui me fascine, c'est autre chose: Pour une 3e fois cette année, j'écris sur le pouvoir russe, mais cette fois, de l'étrange attrait qu'ont certains esprits faibles, ou malades, pour les dictateurs.

J'avais déjà touché au sujet à propos de nos amis "tariens" en extase devant le triomphe de Vladimir Poutine avec ses jeux pharaonesques de plus de 50 milliards $, dans un pays où l'espérance de vie des hommes est de 15 ans inférieure à l'occident (Canada 80, Russie 64 ans), où le PIB par habitant atteint à peine celui du Mexique, même la Guinée équatoriale a un PIB/h plus élevé que la Russie en 2010.

Ces "tariens" qui se disent "libertariens", n'ont rien à foutre des droits de l'homme, de la liberté de presse, de la liberté d'expression, de la liberté de commerce. Ce sont des imposteurs, et même, des dangereux pour notre démocratie.

Ils supportent le principal allié de l'Iran et de la Corée du Nord...

Que voulez-vous, c'est un peu ça aussi l'ère des médias sociaux... certains se partent une page en soutien à Luka Rocco Magnotta, d'autres se font les perroquets de la propagande poutiniste directement abreuvés à "RT" Russia Today où aux perroquets de Russia Today.


Tous jacassent les mêmes âneries, la même intoxication, avec la même sauce conspirationniste anti-occident... "Nos médias n'ont pas parlé de..." bla bla bla... "Avez-vous vu les gros muscles de Poutine? Ça au moins c'est pas une tapette!"

Admiration pour le bullying à droite

Ma droite, c'est celle de Reagan, de Churchill, de Harper, de Dumont. Ce n'est pas celle de Pétain, Duplessis, ou de Jean Marie Lepen.

Mon blog se voulait une dénonciation d'un certain biais de la presse québécoise qui connaît des problèmes évidents de concentration... ce, dès l'usine à journalistes : Je suis obligé maintenant de défendre nos journalistes, même les gauchistes, qui au moins, ont le mérite de travailler pour une presse libre dans un pays libre. Le pire média de pays libre, est un million de fois plus sain et pertinent que n'importe lequel média de pays dictatorial.

Alors la question à un cent: Pourquoi les médias occidentaux diffusent des informations différentes de Russia Today? Parce que Russia Today est un organisme de propagande directement sous les ordres du pouvoir mafieux russe. Russia Today ment, déforme, bricole, fabrique, invente. Parce que la Russie est un pays où l'information est contrôlée, intoxiquée, et où les médias indépendants sont tout simplement bloqués sur internet, fermés, et même que des journalistes sont assassinés pour leur travail.

Aujourd'hui, n'importe lequel "borderline niaiseux" est capable de faire sa recherche Google, peut tomber sur comnment fabriquer une bombe pour Al Qaida, le site du postillonnant crieur fou thruther Alex Jones, et les nouvelles de "RT". Il n'a cependant pas nécessairement en mains les outils pour juger le pertinent, ou le toxique. Il consommera du poison en pensant que c'est un met de choix, l'égo gonflé de celui qui a "trouvé quelque chose que vous ne savez pas".

Bien sûr, personne ne veut vraiment en occident une guerre mondiale coûteuse pour la Crimée. On ne braque pas les missiles à ogives nucléaires pour bloquer les visées irrédentistes du tsar... mais qu'en sera t-il une fois qu'il aura décidé d'envahir l'est de l'Ukraine en plus? Après... on le laissera faire pour prendre le Sud jusqu'à Odessa?

On l'a bien laissé occuper la Georgie et envahir en-dehors de l'Ossétie du Sud sans la moindre conséquence... on laisse la Russie occuper illégalement l'est de la Moldavie depuis 22 ans... On a laissé le pouvoir russe empoisonner un candidat aux élections d'Ukraine en 2004, et un ancien espion passé à l'ouest, tout en contaminant avec de la radioactivité un restaurant et des civils autour.*

On l'a même récompensé de l'organisation des jeux Olympiques, sa période préférée pour envahir de nouveaux territoires sur des prétextes inventés et diffusés par la propagande officielle.

Qu'est-ce ça prendra pour l'arrêter? En fait... pourquoi n'a-t-on tout simplement laissé Hitler faire main basse sur l'Europe entière?


Qui confrontera le dictateur Poutine? Sûrement pas Charles Durand. Ça prend quand même un degré d'illumination assez élevé pour vendre sa patrie à un KGBiste... voici son auto-portrait numérique... on va l'analyser ensemble.

cliquer pour agrandir


Charles Durand est l'auteur du blog La Nacelle... (un torchon numérique) il dit vouloir parler à "son peuple", et vouloir lui éviter de "sombrer dans la noirceur"... Comment? Se faire le porte parole, perroquet, de Ria Novosti au Canada!

Quelques extrait du mur des nouvelles de Charles, l'homme qui parle à son peuple... pour se faire une idée... Car vous savez, manquer de jugement sur un dossier, implique nécessairement un manque de jugement sur tous les dossiers...



http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/1578053/Le-Pen-found-guilty-of-Holocaust-denial.html


Comme si la Russie était plus "légitime" dans l'Arctique que le Canada...

Citons wikipedia:

L'agence russe d'information internationale RIA Novosti est l'une des plus importantes agences de presse de Russie avec TASS et Interfax. Elle est officiellement sous la tutelle du ministère de la presse et de l'information de Russie depuis le 22 août 1991. Son administration centrale est basée à Moscou. Depuis le 24 janvier 2003, elle a pour directrice générale Svetlana Mironiuk.
Son nom complet, en russe, est Российское агентство международной информации «РИА Новости» (Rossiïskoïé aguientstvo miejdounarodnoï informatsii «RIA Novosti»), le sigle РИА (RIA au niveau international) étant délibérément utilisé pour Russian news & Information Agency.

Pour 2014, RIA Novosti est dissoute sous ordre présidentiel (le nom est brûlé?) et devient Rossia Segodnia...

Parlez-moi de sources fiables et transparentes Bertrane!

Parmi les plus fidèles "amis" de Charles qui parle à son peuple... l'on trouve entre autres, deux "libertarés" extrêmement actifs sur les réseaux sociaux. Guy Morin passioné d'armes à feu, comme José Dubois qui n'en manque jamais une... même pour lui souhaiter "bonne fête". Il a bien d'autres "amis" Facebook qui doivent bien ignorer son "penchant"... je ne voulais que mentionner ces deux figures "tariennes" que l'on rencontre partout, vraiment partout, dans les médias sociaux québécois.

On bien comprend que ce n'est pas parce que Johanne Marcotte et Frédérick Têtu sont amis avec ce personnage, ou que Arielle Grenier lui souhaite aussi bonne fête, qu'ils partagent son excitation envers la dictature russe... mais moi, des "amis" comme ça... je préfère me ranger à ma gauche.

Ça sent trop mauvais!

Donc qui arrêtera Poutine? Certainement pas non plus Gabriel Champagne, une version "jambon" de "Charles qui parle à son peuple".


Donc, si la Russie pille la Georgie comme un cagoulé viole une femme dans un coin sombre, ensuite envahi l'Ukraine, de facto occupe 3 pays souverains illégalement, en menace plusieurs autres, comme la Pologne et la République tchèque (dossier du bouclier antimissile), et si le pouvoir russe aboli la presse libre partout où il s'implante, tue des journalistes, fait assassiner 90 civils dans les rues de Kiev le mois dernier... c'est bien, c'est pleinement "justifié"... EH BIEN!

C'est ça vos "amis"?

Si c'est ça la droite du Québec... on est vraiment dans le pétrin. Que la France soit dans le pétrin... ça c'est pas nouveau! ...1914... 1940...



***

* Andreï Lougovoï, originaire d'Azerbaijan, est un des principaux suspects dans l'empoisonnement de Litvinenko au polonium 210 à Londres en 2006. À l'abri une fois retourné en Russie, il devient député russe du parti nationaliste de Jirinovski dans l'opposition factice de Poutine... et il est également celui qui la semaine dernière a fait voter une loi à la Douma pour censurer internet, la loi Lougovoï.

***

Archives du blog