mercredi 12 juillet 2017

Omar Khadr: Passez go réclamez 10,5 millions $, et les "explications" des provocateurs libéraux

Depuis plus d'une semaine qu'on en parle, ça ne s'éteint pas... Le conseil des relations publiques Trudeauïdales se gratte la tête: Mais pourtant, on a décidé de sortir ça en pleines vacances! Les gens devraient s'en foutre, comme le reste de ce que l'on leur fait avaler?

On a oublié que l'été était presque pourri... On est donc plutôt de mauvaise humeur, juste à regarder dehors.

Ma première réaction à cette nouvelle en aura été de dire... "Mais pourquoi vous êtes surpris de ça bande de crétins?"...

Pourquoi?

Parce qu'en 2015, après des années de campagne de... relations publiques... payée en grande partie déjà par les contribuables via Radio-Canada, la victime fabriquée Omar Khadr a vu ses avocats prendre le pouvoir. Trudeau comme premier ministre, et son frère qui ont pendant des années épousé la cause de Khadr et de quelques autres... Il était alors simplement une question de temps avant que la caverne d'Ali Baba du trésor public canadien s'ouvre devant le voeu fait au génie Trudeau. Frotti-frottin-frotta la lampe magique, POUF!


Vous aimez pas mon allégorie à la culture arabe d'Ali Baba et ses 40 voleurs? Pas grave, moi j'aime beaucoup!

Un magot de 10,5 millions $ pour le petit Omar, que l'on a dit torturé, oui Frédéric Bérard, soi-disant torturé...

Ses avocats empocheront une bonne partie du magot, certainement entre 1 et 2 millions.

Reste à savoir ce que Radio-Canada et ses journalistes auront... Non, excusez, ils ont déjà pigé dans la caverne eux-aussi, Justin leur a promis des centaines de millions en financement annuel pour services rendus. C'est pire que des perdus dans le Klondike qui trouvent une rivière d'or... c'est la fête depuis deux ans!

Alors voici pourquoi ceux qui défendent Omar Khadr comme Frédéric Bérard sont des mythomanes, sinon des fraudeurs intellectuels, ou bien les deux:

1) D'abord, observez qu'on met toute la faute sur le gouvernement Harper, malgré un "détail" important de la chronologie de l'histoire: Omar Khadr a été prisonnier des américains pendant 4 ans avant que Stephen Harper ne devienne premier ministre en 2006. Les autorités canadiennes savaient très bien qu'il était à Guantanamo sous Chrétien et Martin entre 2002 et 2006, deux premiers ministres libéraux.

Je ressentais le besoin de vous le rappeller, question de dégonfler un premier ballon de malhonnêteté intellectuelle.
C'est d'ailleurs aussi sous gouvernement libéral que la GRC a envoyé Maher Arar se faire torturer en Syrie en 2002...on y reviendra plus tard.
Brouilleur 1 Mythos 0

2) Ils diront que la charte qu'ils brandissent dès qu'ils ont une idée (question d'en abuser), garantit à Omar Khadr des droits et que ces droits, on ne les accorde pas seulement quand ça nous chante... Bien! Et c'est vrai... Merci de l'argumentation sur la base de "l'état de droit"... un principe que Omar combattait en Afghanistan! Qu'en est-il des "droits" de quelqu'un qu'on dit qu'ils ont été bafoués, mais qu'on ne peut pas l'évaluer en cour, puisqu'on a décidé de régler "à l'amiable" avant?

L'entente est faite derrière les portes closes, dans une négociation dont le public est exclu, et où la famille de celui qui a été tué par Khadr, Christopher Speer, est exclue. Eux, leurs droits de poursuivre Khadr sont bafoués par le fait que les avoirs de Khadr ont pu être placés à l'abri d'un gel de compte. Bien que multimillionnaire, il demeurera insolvable.

Donc... comme ils disent, l'état de droit, pour qui on veut, quand on veut?

Brouilleur 2 Mythos 0

3) Ils diront que c'est un "fait" que Omar a été torturé, parce que les américains ont admis le waterboarding et de la privation de sommeil. Encore ici, en réalité, dans les FAITS, on ne le saura jamais. Bien que des formes de tortures légères aient été admises par les autorités américaines sur les prisonniers de Guantanamo, notamment de leur faire écouter du Metallica à la journée longue, le fait qu'ils étaient en habits oranges, et enchaînés, est interprété comme étant de la torture. Vous conviendrez qu'on est à des années-lumières de la torture dans la tête des gens, ce qui est pratiqué par des pays musulmans entre-autres... brûlures de cigarettes sur les membres, arachage d'ongles, coupures, électrification des mamelons, etc.

Bref, le fait que les autorités américaines aient admis avoir donné des bains, aient admis avoir fait écouter du métal aux prisonniers... Ne veut pas dire que Omar Khadr a été torturé... et qu'il a été torturé pour 10,5 millions $. On ne sait pas s'il devait écouter Metallica, s'il était mis devant une lumière forte la nuit, ou combien de fois qu'il a eu un bain forcé, s'il en a eu un seul. La meilleure façon de juger de ce qu'il est question ici, aurait été de débattre en cour des "faits" et vérifier les ALLÉGATIONS. En réglant le dossier de la sorte, on évite d'approfondir, d'entendre des témoignages, de débattre, de quantifier, d'évaluer ce que ça vaut et tant qu'à moi, ÇA RESTERA DES ALLÉGATIONS, n'en déplaise au suffisant Frédéric Bérard. 
Brouilleur 3 Mythos 0

Khadr est indemnisé au gros montant, sur des allégations non-vérifiées, non-débattues. J'ai tendance à croire qu'on aurait manqué de preuves pour déterminer clairement les faits, mais que le fait établi qu'il a été longtemps à Guantanamo privé de ses droits (être jugé dans des délais raisonnables, puis rapatrié après) méritait un certain montant. Est-ce 500 000 $, je ne sais pas... mais je sais que 10,5 millions... c'est juste fou.

D'ailleurs, simple observation, le Canada a aujourd'hui plus de compassion pour le héros Omar Khadr, que pour les dizaines de milliers de morts, torturés par le régime Assad en Syrie. C'est l'oeuvre de la campagne intense de relations publiques, dont la suite logique est l'indemnité versée... Pardon Omar parce que nous sommes occidentaux, et qu'on est affectés de "white guilt".

Comparatif de "précédents" de 10,5 millions $ pour présumés terroristes canadiens

Ce n'est pas la première fois qu'un présumé terroriste est indemnisé par le gouvernement canadien. Mais l'autre fois, le gars avait été transféré en Syrie dans le chaos suivant le 11 septembre 2001, et avait été torturé parce que le régime syrien torture pour de vrai, n'importe qui. Maher Arar n'avait tué personne et s'était vu privé de ses droits de canadien dans ce qui était une erreur grave de la GRC. Le règlement est survenu en 2007... beaucoup d'argent, mais sous gouvernement... conservateur.

Maher Arar doit quand même se considérer chanceux... il a survécu à un an de torture en Syrie, et sous les pressions canadiennes, le régime Al Assad l'a finalement libéré après un an d'enfer.

Omar Khadr lui a été soigné et s'est instruit à Guantanamo où il avait accès à tout ce qu'il voulait et 3 repas par jour. Jamais sa vie n'a été menacée par sa détention aux mains des américains. On savait tôt où tard qu'il reviendrait au Canada à partir du moment qu'on savait qu'il était en vie, guéri de ses blessures par les américains.

Nos amis de l'opération de relations publiques n'ont pas voulu pousser leur analyse au point de comparer honnêtement le "précédent" qui n'en est pas vraiment un ici, de Maher Arar, avec le dossier Omar Khadr... parce que ça montre que Omar Khadr n'est pas aussi "innocent" et "victime" que Maher Arar. Y'a très peu en commun. Est-ce que ça vaut 10,5 millions pour Arar? J'en ai déjà douté. On lui aurait donné le double, et ça n'aurait pas réparé l'erreur, effacé le passé.

Et vous, si je vous donne le choix pour passer go et récolter 10 millions... "gagnant à vie"... Vous choisissez le "forfait" Maher Arar ou le forfait Omar Khadr?


En conclusion... j'accuse les idéologues libéraux de provoquer ce qui peut choquer la population au point de se déconnecter des médias officiels professionnels, et de voter pour un Trump. Parce que si la population devient assez en colère, et même si elle a tort de devenir en colère au point de tourner le dos à... la réalité... parce qu'on leur fait TROP avaler des choses inacceptables comme l'indemnisation à Khadr, ça deviendra hors contrôle.

Cessez de vous foutre de notre gueule et de pousser plus loin.

En passant, juste comme ça en terminant... Obama avait promis de fermer Guantanamo... et il s'est rendu compte qu'il ne devait pas faire ça. Il ne l'a donc pas fait, même s'il en a eu le pouvoir pendant 8 ans, deux mandats complets.

Alors... vous me dites que Obama est un torsionnaire? Laissez-moi rire.

***

Aucun commentaire:

Archives du blog